L’hypnose est un art ou une technique visant à contourner l’esprit critique d’une personne pour l’amener à accepter une suggestion et entrer dans un état altéré de la conscience. Cette suggestion occupera tout le mental de la personne hypnotisée et va la conditionner à un état de guérison. Ainsi, l’hypnose peut parvenir à soigner bien des maux. Mais, elle aide également à corriger une habitude de vie ou un comportement néfaste à la santé.

Comment entrer dans un état d’hypnose ?

L’hypnose est pratiquée par des personnes ayant suivi des études en médecine ou en psychologie avant de suivre une formation spécialisée en hypnose. L’hypnotiseur utilise des moyens différents pour amener le patient à un état hypnotique. Ce dernier est dirigé par la voie du thérapeute faisant une suggestion. D’abord, il faut que le patient soit bien détendu et relaxé pour obtenir une sensation de torpeur. La sensation de bien-être lui permet d’être plus réceptif aux suggestions. La détente musculaire topographique ouvre le mental pour accepter facilement un état autre que celui dans lequel on est. Ce qui induit la personne à se croire et à se sentir guérit d’une affection, à accepter un nouveau mode de vie, etc.

Quels sont les avantages de l’hypnose ?

Plusieurs praticiens ont recours à l’hypnose pour soigner bien des maux. Néanmoins, même si seuls 10% des personnes entrent rapidement en état d’hypnose profonde, il n’y a que 5% qui y sont réfractaires. Aucun indice n’indique quel genre de patient sera plus réceptif à l’hypnose ou pas. En général, l’hypnose est utilisée pour le sevrage tabagique. Elle aide en même temps à gérer les effets du sevrage. Puis, elle est un moyen très efficace pour lutter contre la douleur. Elle aide à combattre la boulimie et l’excès de poids en renforçant les cures d’amaigrissement. L’hypnose aide aussi à se libérer du passé, de vivre au présent pour ensuite avancer vers l’avenir. Elle aide également à traiter les troubles digestifs (ulcères, diarrhées, colites), les maladies psychosomatiques (maladies de la peau, rhinites à répétition, asthme) et les troubles psychologiques (stress, phobie, anxiété, frigidité, impuissance).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *