Les aphtes sont gênants mais ils font aussi très mal. Il convient de connaitre les principales causes de ces petites lésions. Connaitre les préventions et les traitements est aussi une bonne chose.

Les causes et les différents types d’aphtes

Lorsque plusieurs aphtes se développent dans la bouche, on parle plutôt d’aphtose. En général, ils sont localisés dans la bouche, sur les différentes muqueuses notamment au niveau de la langue, du palais, des lèvres, etc. Mais ils peuvent aussi se former sur les parties génitales et différents organes. Comment reconnaitre les aphtes ? Ceux-ci se présentent sous forme de petite ulcération ovale ou ronde, de couleur jaune ou bien gris-blanc. On constate souvent une inflammation qui fait ressentir une sensation de brûlure à l’endroit où ils sont localisés. Leur taille est variable : moins d’un centimètre de diamètre ou pire, plus d’un centimètre. On distingue trois grands types d’aphtes notamment les aphtes vulgaires, l’aphtose récidivante, et la maladie aphteuse. La dernière se traduit par la présence de petite lésion non seulement dans la bouche mais aussi d’autres organes. Les causes sont nombreuses mais on parle plutôt de facteurs déclencheurs dont la fatigue, le stress, les allergies, les effets secondaires de certains médicaments, diverses maladies et infections, la carence en fer ou en vitamine, etc.

Les traitements des aphtes

Il n’y a pas trop à s’inquiéter quand vous avez des aphtes, ils disparaissent après une semaine ou deux. Le problème c’est qu’ils font mal et représentent une gêne considérable. Le traitement consiste donc surtout à soulager les douleurs ou la sensation de brûlure. Le mieux c’est de consulter un médecin qui en déterminera la cause. Lorsque la cause est déterminée, c’est plus facile de traiter les aphtes et de les faire disparaitre. S’il s’agit de symptômes d’une maladie quelconque, la maladie doit avant tout être traitée. Le traitement local permet d’apaiser la douleur et la gêne que cela occasionne. Mais le traitement en profondeur par les médicaments peut aussi se faire, tout comme la phytothérapie, l’homéopathie et l’aromathérapie. D’autres solutions ou remèdes de grand-mères sont aussi très efficaces comme la pierre d’Alun. Le mieux c’est de prévenir leur apparition, il faut pour cela adopter une bonne hygiène buccale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *