La sédentarité au bureau est un réel danger pour les salariés. Ce sont notamment les cadres qui sont concernés. Selon des études, plus de la moitié d’entre eux restent assis sur leurs fauteuils de nombreuses heures par jour. Pourtant les médecins sont unanimes, sur le long terme, cette sédentarité fera apparaître diverses maladies. Zoom sur les risques que présente l’immobilisme chronique au travail, sur votre santé.

La sédentarité, responsable de nombreuses affections

Le fait de rester assis pendant trois heures d’affilée sans faire de pause est une menace silencieuse pour votre santé. Selon l’Onaps (observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité), cela est responsable de 3,8% des décès. Si l’on reste assis plus de 4 heures par jour, la mortalité augmente de 2% pour chaque heure supplémentaire. Celle-ci passe à 8% au-delà de dix heures par jour. Aux États-Unis, la sédentarité est la deuxième cause de mortalité après le tabagisme. Cela engendre la survenue de diverses infections comme les maladies cardiovasculaires, l’insuffisance cardiaque, le diabète de type 2, l’hypertension, les douleurs dorsales, etc. Des études ont aussi montré que l’immobilisme est responsable de l’apparition de certains cancers, de l’ostéoporose, ainsi que des troubles articulaires.

Contre l’immobilisme, tenez-vous debout !

Pour lutter contre la sédentarité, ne restez pas assis pendant plus de deux heures. Levez-vous et marchez un peu chaque fois que vous en avez l’occasion. Les employeurs y ont aussi un rôle évident à jouer. Ils peuvent par exemple autoriser une pause de plusieurs minutes à chaque intervalle de deux heures. Il existe aussi, par exemple sur le site d’ergo academie, du mobilier qui permet de lutter contre la sédentarité. Le site propose notamment en vente des sièges ainsi que des bureaux assis-debout. Ceux-ci permettent aux employés de se mettre debout s’ils doivent rester sur leur poste à poursuivre leur travail. Si vous devez vous asseoir pendant 6 ou 7 heures chaque jour au travail, l’Onaps recommande la pratique d’une activité physique de 30 minutes par jour, pendant 5 jours par semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *