On ne cesse de dire que les dames doivent faire plus attention aux choix de leurs sous-vêtements. C’est une base essentielle pour garantir la réussite d’une tenue. Et plusieurs guides donnent des conseils en la matière sur le Net. Mais si le choix de votre lingerie avait bien plus d’enjeux que votre féminité ? Le point.

Être à l’aise pendant toute la journée

Quand vous choisissez votre lingerie, vous devez prendre en compte votre taille et votre morphologie. Pour information, la taille d’un soutien-gorge s’exprime en lettre et en chiffre. Les vendeurs sont plis à même de trouver le vôtre si vous n’avez pas encore eu le temps de vous familiariser avec votre tour de poitrine.
Avoir la bonne taille est cruciale, sans quoi vous ne vous sentirez pas à l’aise pendant la journée. Il ne faut pas forcer les sous-vêtements au risque d’être victimes d’un accident cardio-vasculaire. En effet, en serrant un peu trop la circulation du sang, vous empêchez vos organes de fonctionner normalement. C’est aussi la raison pour laquelle les médecins sont contre le port des skinny et des articles d’habillement un peu trop serrés.

Se sentir féminine : les impacts sur votre moral

Quand on parle de choisir la bonne lingerie, on pense directement à l’optimisation de la féminité. Mais plus qu’une simple question de mode et d’esthétique, mettre en valeur son côté féminin peut avoir des impacts sur votre moral. Comme on dit « une femme qui est bien à l’extérieur se sent bien à l’intérieur ».
Vous aurez plus confiance en vous. Vous pourrez plus facilement vous accepter. Et les études ont prouvé qu’enfiler une jolie lingerie remontait le moral. C’est une véritable thérapie, qui en plus d’être ludique coute moins cher.
Le fait de vous accepter permet d’améliorer votre situation, aussi bien personnelle que professionnelle. Il semble important de le souligner. En effet, en reprenant confiance en vous, vous aurez moins de mal à prendre des décisions et moins enclin aux stress et à l’anxiété. Ce serait donc aussi une bonne chose pour votre entourage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *