On l’appelle le mal du siècle et qui touche toutes sortes de personnes, hommes et femmes et à tout âge. On a nommé l’hypertension. En fait, on peut souffrir de cette maladie sans le savoir car elle n’est révélée par aucun symptôme. Pour le savoir, il n’y a qu’un seul moyen : vérifier, soit soi-même soit par son médecin. Ce qu’il faut retenir, c’est ceci : on souffre d’hypertension artérielle si, au repos, le tensiomètre affiche 14/9. Dans ce cas, quelles précautions prendre ? A-t-on besoin de consulter son médecin de façon régulière ? Voici quelques éléments de réponse.

Si on souffre d’hypertension…

S’il est établi de manière formelle qu’on souffre d’hypertension, il faut être conscient qu’il s’agit d’une affection qui risque de provoquer les pires dégâts sur le cerveau, le coeur, les reins etc. Aussi, afin d’éviter des conséquences graves, il est important, voire vital, de faire baisser sa tension et de contrôler sérieusement son état de santé général et particulièrement celui des organes qui peuvent être affectés. En alimentation, il faut diminuer sa consommation de sel et d’alcool et de privilégier les fruits et les légumes. Une diététique plus stricte est exigée de ceux qui, en plus, souffrent de diabète, d’hypercholestérolomie ou d’un problème de surpoids.

Conseils pour ceux qui souffrent d’hypertension

Pour les personnes souffrant d’hypertension, à partir du moment où elles ont reçu leur premier traitement, il leur faut attendre 4 semaines avant de consulter à nouveau. Le fait est que c’est à ce moment-là que le médecin peut évaluer avec plus de précision l’efficacité dudit traitement. Si celui-ci s’avère efficace et bien toléré, le patient souffrant d’hypertension peut contrôler lui-même sa tension. Elle n’ira voir son médecin que tous les 6 mois ou même une fois l’an. En tout cas, il est interdit d’arrêter le traitement sans un avis médical.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *