L’implantation dentaire constitue la meilleure façon de profiter d’une dentition parfaite, plus esthétique et plus fonctionnelle avec des dents artificielles. Cette opération est assez simple et ne se fait que pendant quelques minutes. L’intervention doit être prise en main par un dentiste spécialisé qui dispose d’une solide compétence en la matière. Comment se réalise l’implantation dentaire ? La réponse dans cet article.

Le diagnostic

C’est la première étape du processus. En effet, l’établissement dentaire doit demander un examen préimplantaire. Avant de procéder à la pose de l’implant dentaire, il faut réaliser un bilan de santé, pour l’aider à avoir toutes les informations nécessaires sur l’état de santé du patient et ses antécédents de santé. Un scanner et une séance de radiographie sont également à prévoir. Dans certains cas, une analyse sanguine est également nécessaire.

Le devis et le plan de traitement

Le dentiste doit ensuite établir un devis de son intervention selon les informations qu’il a obtenues de son patient ainsi que la technique d’implantation choisie. En effet, le diagnostic préimplantaire l’aidera à déterminer s’il doit effectuer une greffe osseuse ou non. Il pourra également déterminer la durée de l’intervention, ainsi que la nature de l’anesthésie qu’il doit utiliser et ainsi déterminer le coût de l’implantation. Son devis doit être clair pour permettre à son patient de saisir la décision qui lui convient le mieux.

La mise en place de l’implant dentaire

La procédure commence dès l’administration de l’anesthésie. Une fois que le médicament fait effet, il prépare la mâchoire en effectuant une incision de la gencive et la création d’un trou dans l’emplacement conçu pour l’implant. Celui-ci est souvent vendu en kit pour faciliter l’implantation. Cela permettra au dentiste de réaliser un travail sur-mesure. Il procédera ensuite à la mise en place de la racine artificielle et de sa vis pour aider la gencive à se cicatriser plus rapidement. L’intervention se terminera par quelques points de suture pour éviter l’agression de l’implant par les agents externes. Cela minimise également les problèmes de rejet.

Après la pose de l’implant dentaire

Le dentiste procède au nettoyage de la bouche du patient et le laisser rentrer chez lui. La mise en place des dents naturelles ne peut se faire qu’entre deux à six mois après l’intervention. Cette période correspond à la phase de cicatrisation de la mâchoire. Durant cette période, le dentiste préconise la mise en place des prothèses amovibles. Il est important que le patient dispose d’une bonne hygiène buccale pour éviter tout problème d’infection ou d’allergie. Durant la phase de cicatrisation, le dentiste recommande au patient de revenir au cabinet pour attester la réussite de l’intervention. Si c’est le cas, il effectuera une moule pour la couronne définitive. Il enlèvera la vis de cicatrisation et installe la vis qui relie la nouvelle couronne et l’implant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.