Lorsqu’on parle de tantrisme, on fait souvent allusion à l’acte sexuel, une pratique dont le principal objectif est d’arriver à ce que l’on appelle « l’orgasme tantrique ». Oui, avant d’être une simple activité charnelle, le tantrisme est d’abord une démarche spirituelle et philosophique. Il consiste à se connaître soi-même et son partenaire. C’est seulement après cette méditation que l’expérience aura du sens. Le tantra a des origines tibétaines et hindouistes. Il associe spiritualité et philosophie. En Europe, il s’agit d’une thérapie psychocorporelle. Il consiste à mettre une conscience dans l’acte sexuel, à dépasser ses limites pour mieux ressentir le désir sacré.

Le tantrisme pour instaurer une conscience sexuelle

Beaucoup se sont intéressés au tantrique au moment où ils ont pris conscience qu’ils avaient envie de pimenter leur vie sexuelle ou encore pour « relancer » leur libido. Comme l’explique le site www.transmutation-sexuelle.fr/, le tantrisme ne se limite pas à la sexualité. Cette dernière n’étant qu’une facette de cette pratique. En fait, la sexualité est considérée comme le reflet de ce que nous sommes. Pouvoir l’observer à l’aide du tantra nous permet de nous observer nous-mêmes. Dans cette pratique, la sexualité est un acte sacré. La sexualité tantrique se pratique avec conscience. Pour cela, il faut connaître son corps, ses désirs et ceux de son/sa partenaire. La sexualité tantrique se travaille. Pendant l’acte sexuel, elle doit alterner les phases passives et les phases actives. Pour une première pratique, on peut par exemple commencer par une pénétration sans mouvement. La sexualité tantrique change la manière dont les couples font l’amour. L’objectif n’étant pas d’améliorer la technicité, mais plutôt d’instaurer une fluidité à chaque relation sexuelle. Les partenaires apprennent de nouveau à faire l’amour sans arriver à l’orgasme. Mais pour réussir ces étapes, il faut à la fois de la patience et du bon sens. Ce sont des états d’esprit que nombreux d’entre nous ont perdu depuis longtemps. Pourtant, bien pratiqué, la sexualité tantrique permet d’instaurer une authenticité dans les relations charnelles. Car les couples qui le pratiquent se connaissent mieux.

Le tantrisme pour mieux comprendre l’autre

Le tantrisme permet une acceptation de soi, puis de l’autre. Avant d’être une démarche commune, elle est avant tout personnelle. Il permet de s’exprimer librement de manière à se faire comprendre par l’autre personne. La pratique du tantrisme commence par une mise en contact (massage, regard dans les yeux…). Cet exercice permet aux couples d’améliorer leur rapport tant au niveau physique que psychique. Ils doivent comprendre le lien qui les unit ou qui les relie aux autres. De cette manière, ils arrivent à se découvrir et à examiner leur comportement. Ils pourront connaître la limite de leur intimité sans nécessairement arriver à la jouissance. Il s’agit donc d’un travail de mise en confiance qui permet de rendre les relations intimes plus fluides. La personne comprend mieux ce qui se passe dans son corps et celui de son partenaire sans forcément parler.
En tout, le tantra est une sorte de trajectoire permettant d’aligner à la fois son cœur, sa sexualité et son âme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.