Les chiffres annoncent que ce sont 2 % des Français qui sont touchés par la valvulopathie, c’est-à-dire des atteintes des 4 valves cardiaques. Soit elles ne s’ouvrent pas suffisamment et le sang ne peut pas circuler librement, soit elles ne se ferment pas, ce qui provoque une fuite ou encore elles combinent ces deux dysfonctionnements.

La valvulopathie en question

Normalement, les valves séparent les différentes cavités du coeur afin que le sang circule uniquement dans un sens. Peut-être que vous savez que les maladies des valves sont surtout dues au vieillissement du coeur, raison pour laquelle 3 % des personnes âgées de 75 et plus présentent une sténose aortique. Mais d’autres causes peuvent être invoquées, par exemple une infection, une anomalie congénitale ou une inflammation mais assez rarement. Donc, plus la population vieillit, plus on constatera plus de cas de maladies des valves.

Les symptômes des maladies des valves

En fait, lorsque la surface de l’orifice aortique rétrécit, l’éjection du sang par le ventricule gauche ne se fait plus normalement. Ce qui veut dire que la pression d’éjection du sang s’élève dangereusement. Cet état pousse le coeur à travailler plus dur, plus fort, ce qui, à la longue, le fatigue prématurément. Mais une personne souffrant des valves pourrait ne pas s’en rendre compte au début. Cependant, c’est à l’effort surtout que les symptômes apparaissent : lorsqu’il faut soulever et porter un objet lourd, pousser quelque chose de lourd. Une douleur au thorax peut terrasser la personne, on parle alors d’angor d’effort. Ce pourrait être une gêne plus ou moins intense pour respirer, qu’on appelle dyspnée d’effort. Mais il peut arriver également que la personne atteinte perde brutalement connaissance, il est alors question de syncope d’effort. En tout cas, le coeur s’épuise petit à petit et alors, c’est l’insuffisance cardiaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.