La complémentaire santé reste facultative en France. Cette assurance s’ajoute à la Sécurité sociale sur la base du volontariat. Cependant, l’utilité de cette couverture supplémentaire se passe souvent de commentaires. Voici quelques bonnes raisons de ne pas la négliger.

Oui, la complémentaire santé est plus que nécessaire

Une bonne assurance complémentaire permet de consulter un spécialiste sans se focaliser sur le prix du rendez-vous. Le système vise justement à couvrir les dépassements d’honoraires. Vous pouvez ainsi frapper à la porte d’un pédiatre ou d’un allergologue dont les tarifs sont supérieurs à la grille officielle. Votre assureur prend en charge la consultation, les examens, mais également les médicaments prescrits. Avec la Sécurité sociale seule, vous devriez vous contenter des produits génériques. Il faudra payer de votre poche le coût des traitements dits « spécialités ».

L’assurance universelle reste très limitée, surtout pour les familles

De nombreux adhérents estiment qu’ils ont une bonne santé relative. Puisqu’ils se portent bien, il serait préférable de se contenter de la Sécurité sociale. Cependant, ce serait une erreur. Le régime général est loin de couvrir les soins les plus basiques. Il est très bien pour un rhume de temps à autre ou une légère indigestion. Les choses se compliquent dès qu’il faut consulter un dentiste pour des besoins tels qu’un blanchissement de l’émail ou pour régler un problème d’alignement. Les parents devront aussi payer si leur enfant nécessite les prestations d’un orthophoniste par exemple.

Ne pas se priver de soins pour de l’argent

Les familles ont plus que besoin de souscrire à une complémentaire santé. L’idée est de prévoir des aléas qui restent impossibles à déterminer à l’avance. De plus, ce serait dommage de se priver de soins uniquement pour économiser quelques dizaines d’euros. En effet, la cotisation demeure relativement bon marché si vous vous référez aux prestations proposées. Dans tous les cas, il faut bien comparer les compagnies d’assurance. Le choix du contrat devrait aussi se faire en fonction des besoins réels de l’adhérent et sa famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.