La période post confinement a été marquée par une augmentation du nombre d’opérations de chirurgie esthétique : rhinoplastie, augmentation mammaire, etc. Dans cet article, nous allons nous pencher un peu plus sur la technique de liposuccion, ses avantages et le déroulement de l’opération.

Les avantages de la liposuccion

Appelée également lipoplastie, la liposuccion est un type de chirurgie utilisée pour aspirer et briser les graisses du corps. Cela afin d’obtenir des muscles plus toniques et fermes. C’est l’opération la plus courante dans le monde. En 2018, on a enregistré pas moins de 300.000 interventions en Amérique du Nord. Notons que le prix moyen d’une liposuccion est de 3.000 USD.

La liposuccion est principalement utilisée pour éliminer le surplus de graisse et améliorer l’apparence. Toujours est-il qu’on pourrait avoir les mêmes résultats ou mieux si l’on adopte un mode de vie sain et une alimentation équilibrée, pratique une activité physique régulière et respecte un horaire de sommeil normal. En général, la liposuccion n’est conseillée que si les changements de style de vie n’ont pas atteint les résultats escomptés.

Voici les zones qui sont les plus traitées par les spécialistes en la matière : l’abdomen, les fesses, la poitrine, les genoux, les hanches, les flancs (poignées d’amour), les cuisses, le menton, les joues, etc.

Il convient de souligner que la liposuccion est une opération délicate. Elle doit uniquement être effectuée par des chirurgiens plasticiens expérimentés et hautement qualifiés. À ce titre, pour vous qui êtes à la recherche de spécialistes en chirurgie esthétique en Tunisie, le centre Tunisie Esthetique fait partie des bonnes adresses à envisager. Vous pouvez trouver sur ce site toutes les informations relatives aux techniques de liposuccion, de lifting, de rhinoplastie, d’augmentation mammaire, de nymphoplastie, etc.

A noter que la liposuccion peut être recommandée en cas de lymphœdème (accumulation importante de liquides lymphatiques dans les tissus provoquant ainsi un gonflement), de gynécomastie (développement excessif de glandes mammaires chez l’Homme), et de lipodystrophie (répartition anormale de graisse sur une ou plusieurs parties du corps).

Le déroulement de l’opération

La liposuccion est une procédure qui nécessite une bonne préparation. Aussi, elle doit être organisée des semaines à l’avance. Généralement, elle peut durer entre 30 minutes à 2 heures, voire plus en fonction de la zone à traiter et selon la quantité de graisse à éliminer.

Habituellement, les médecins effectuent une anesthésie locale pour engourdir la zone à opérer (elle peut être généralisée si telle est la demande du patient). Ensuite, ils y injectent une solution contenant un mélange de solutions salines et un médicament pouvant réduire les saignements. Ici, l’objectif est d’aider la peau et la graisse à se séparer des muscles et des vaisseaux sanguins, afin qu’ils ne soient pas endommagés durant tout le processus d’aspiration.

Ensuite, le chirurgien insère un long instrument métallique appelé canule sous la peau afin d’en aspirer la graisse. Au cours de ce processus, les intervenants peuvent également utiliser une microcanule pour éliminer la graisse et obtenir un contour plus naturel et plus lisse.

Sachez qu’après l’opération (pendant environ une semaine), il est possible de ressentir des douleurs. Le médecin peut de ce fait prescrire des calmants et des antalgiques.

Les variantes

Voici les différents types de liposuccions les plus fréquentes :

1. Liposuccion tumescente : elle consiste à injecter une solution saline pour aspirer la graisse hors du corps à travers de petits tubes. C’est la formule la plus courante et la plus appréciée (choisie par presque 70 % des patients).

2. Liposuccion sèche : techniquement similaire à la première, sauf qu’ici, aucun liquide n’est utilisé pour aspirer la graisse hors du corps. Par conséquent, cette procédure pourrait provoquer des ecchymoses ou des saignements.

3. Liposuccion par laser : cette procédure utilise également une solution saline (similaire à la liposuccion tumescente). Par contre, elle est moins « agressive », étant donné que l’on utilise de petits tubes insérés dans le corps qui chauffent et fondent la graisse. Cela facilitera le travail du médecin pour extraire l’amas de gras.

4. Liposuccion assistée : le chirurgien plasticien utilise une machine qui se déplace rapidement d’avant en arrière pour faciliter l’extraction de la graisse.

5. Liposuccion par ultrasons : cette méthode consiste à utiliser une machine à ultrasons pour « faire fondre » tout le gras. Elle est utilisée sur les parties pourvues de graisses plus denses et épaisses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.