La radiothérapie est un traitement locorégional des cancers, quel qu’en soit le type. Par ce procédé efficace, les rayonnements sont utilisés, aussi appelés rayons ou radiations ionisantes, dans le but de détruire les cellules cancéreuses. Ces rayonnements agissent en bloquant la capacité des cellules à se développer de façon anormale.

En quoi consiste ce traitement ?

C’est une délicate opération car l’irradiation doit cibler uniquement les cellules cancéreuses mais préserver les tissus sains et les organes alentours. Ce ne sont pas tous les patients atteints de cancer qui suivent des séances de radiothérapie ; la moitié d’entre eux seulement y ont recours durant leurs soins. La radiothérapie se présente sous 3 formes : d’abord la radiothérapie externe à travers laquelle les radiations sont émises par une machine placée près du patient de manière à ce qu’elles traversent la peau pour atteindre la zone cancéreuse. Puis, il y a la curiethérapie, par laquelle les sources radioactives sont directement implantées à l’intérieur du corps du patient. Et enfin, la radiothérapie métabolique consistant à administrer par voie orale ou par voie intraveineuse une substance radioactive qui va se diriger vers les cellules atteintes pour les détruire. Cette troisième modalité est souvent utilisée pour traiter les cancers de la thyroïde, la maladie de Vaquez et des métastases osseuses.

Les problèmes liés à la radiothérapie

En radiothérapie, il est impossible de s’assurer à 100 % que les tissus et les organes périphériques ne soient pas irradiés. Les risques d’altération de cellules saines sont donc toujours présents. Ce qu’il y a d’encourageant dans l’histoire, c’est que les cellules saines ont la capacité de se régénérer. D’autre part, la radiothérapie comporte aussi des effets secondaires, mais qui, grâce aux nouvelles technologies, sont mieux maîtrisés et réduits au maximum aujourd’hui. Il y a les effets secondaires immédiats ou précoces qui se produisent pendant le traitement et dans les semaines qui suivent et ceux qui apparaissent plusieurs mois après la fin du traitement. Ces effets secondaires dépendent de nombreux facteurs tels que le volume irradié, la localisation du cancer, la radiosensibilité, l’état général du patient, etc.

La précision de la radiothérapie

En tout état de cause, l’on peut dire que la radiothérapie est une spécialité médicale d’une très grande fiabilité et précise répondant aux normes de qualité les plus élevées et qui ont, jusqu’ici, donné d’excellents résultats. Ce qui permet une telle précision, c’est grâce aux technologies informatiques avancés et automatisés qui entrent en jeu, permettant d’orienter l’irradiation d’une manière la plus précise possible. D’ailleurs, l’équipe médicale du service radiothérapie possède toute une série de systèmes de contrôle aussi bien avant que pendant et après chaque séance. Avant de commencer, il est vérifié si le patient est à la bonne place sur la table et qu’il est bien immobilisé, ce qui est nécessaire pour localiser et cibler au mieux la zone à traiter. De même, l’équipe contrôle les champs d’irradiation pour s’assurer que la bonne dose arrive bien à la peau du patient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.