Comment réussir à allier fitness et gourmandise ? La réponse se trouve dans la diète flexible. C’est la révolution de la nutrition, la méthode miracle que tous attendaient, mais que peu de gens mettent encore en pratique. Cet article fait un tour d’horizon sur le sujet pour vous éclairer un peu plus.

Le principe de la diète flexible

Sachant que la perte ou la prise de poids dépend de la différence entre les calories ingérées et celles dépensées, il est nécessaire de bien faire le calcul de calories consommées. La diète flexible consiste à atteindre un nombre de calories journalier ou hebdomadaire. Pour ce faire, il importe de bien inclure les nutriments dont notre organisme a besoin pour fonctionner correctement et qui se trouvent dans les aliments que nous consommons.

Pour connaître l’apport calorique d’une personne, il faut évaluer la dépense calorique de son activité physique, l’objectif qu’il aimerait atteindre et son pourcentage de masse grasse. Si ce type de calcul n’est pas votre tasse de thé, sachez que plusieurs applications sont disponibles pour faire le calcul à votre place. Ces applications déterminent également la quantité de nutriments (glucides, lipides et protéines) que vous devez consommer chaque jour. C’est ce système qui vous permet de contrôler ce que vous mangez tout en vous permettant quelques écarts ici et là.

Et le fitness dans tout cela ?

Cette méthode nutritionnelle est idéale pour les pratiquants du fitness, car elle présente plusieurs avantages tels que :

  • L’excellence de la performance physique.
  • La possibilité de l’adapter à une période sèche comme à celle d’une prise de masse.
  • La non-restriction alimentaire et la combinaison du plaisir et du sport.
  • La possibilité de compenser les écarts avec plus de dépense calorique grâce au fitness.
  • La possibilité d’atteindre efficacement ses objectifs, physiques ou sportifs.

Malgré cette certaine liberté qu’offre la diète flexible, la fitgirl Julie rappelle qu’il faut aussi tenir compte des apports bénéfiques d’une alimentation saine. En d’autres termes, même si les écarts que l’on se permet de temps en temps entrent dans notre calcul calorique, il est préférable de manger le plus sainement possible pour un résultat optimal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.