On peut se procurer différentes sortes d’antidouleur sans la présentation d’une ordonnance dans les pharmacies. Mais, cela ne veut pas dire que les médicaments à vente libre sont sans risques. Avec ces quelques conseils, il serait plus facile de choisir avec précaution l’antalgique qui permet de soulager les douleurs.

Le paracétamol et ses dérivés

Le paracétamol est l’antalgique le plus utilisé pour soulager différentes sortes de douleurs. En effet, c’est le médicament qui présente le moins de risques sur la santé. Toutefois, il est important de ne pas consommer plus de 3 grammes par jour. En d’autres termes, il est recommandé de consommer 1 gramme toutes les 8 heures au maximum. Quand le paracétamol est consommé dans le total respect des indications, il ne présente presque aucun risque. En revanche, un cas de surdosage peut avoir de lourdes conséquences. En effet, cela peut causer des troubles importants au niveau du foie.

L’aspirine et ses dérivés

Dans le langage médical, l’aspirine est connue sous l’appellation d’acide acétyle salicylique. Ce médicament qui existe depuis plus de deux siècles peut être utilisé en tant qu’antalgique, anti-inflammatoire et en tant que médicament qui fait baisser la fièvre. Outre cela, il peut aussi être utilisé pour sa propriété de fluidification du sang. Néanmoins, il faut faire attention puisque les risques liés à la consommation d’aspirine sont plus importants que les bénéfices. Il a une forte toxicité pour l’estomac. Par conséquent, il peut déclencher des gastrites, des ulcères voire même des hémorragies digestives. Tout comme le paracétamol, il est interdit de prendre plus de 3 grammes par jour. Chez les personnes âgées, il est même plus prudent de réduire la dose à 2 grammes par jour.

L’ibuprofène et ses dérivés

L’Ibuprofène et ses dérivés comme le Nurofen ou l’Advil sont plus recommandés pour soulager des douleurs plus intenses telles que les entorses, les rages de dents, etc. Il est plus efficace que le paracétamol. En revanche, ses effets secondaires sont moins importants que ceux de l’aspirine. Toutefois, il est déconseillé d’en consommer pendant plus de quatre jours d’affilés puisqu’il fluidifie aussi le sang.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *