Parmi les troubles les plus communs, surtout chez les personnes âgées, il y a les attaques cardiaques qui touchent aujourd’hui de plus en plus de personnes. En général, les attaques cardiaques sont mortelles si l’on ne prend pas des mesures immédiates, dans les quatre minutes qui suivent leur déclenchement, selon les experts. C’est pour cela que l’utilisation d’un défibrillateur est très importante, car il permet de remédier rapidement à cela. Rappelons qu’un défibrillateur est un appareil médical qui sert à faire rebattre le cœur d’une personne suite à une attaque cardiaque. Et cela, grâce à l’envoi d’un fort courant électrique qui a pour rôle de stabiliser les battements du cœur de la personne. Les crises cardiaques peuvent toucher n’importe qui à n’importe quel moment et n’importe où, que ce soit à la maison, dans la rue, au bureau, dans les écoles, etc. C’est pour cela que le gouvernement a jugé indispensable l’existence d’un défibrillateur partout, surtout dans les établissements recevant du public.

Quels sont les établissements recevant du public qui nécessitent de disposer d’un défibrillateur ?

Comme son nom l’indique, ces établissements sont des endroits où se croisent au quotidien plusieurs personnes. Il s’agit notamment du cas des grandes surfaces, des aéroports, des gares, des établissements scolaires, des stades, etc. Puisque les crises cardiaques peuvent se présenter n’importe où, disposer d’un défibrillateur dans ces lieux permet de sauver plusieurs vies. En cas de crise, une personne présente sur le lieu peut prendre l’appareil et l’utiliser afin de normaliser la fonction du cœur de la personne qui est victime d’une attaque cardiaque. D’ailleurs, depuis l’apparition de l’arrêté n° 2007-705 le 4 mai 2007, ce ne sont plus uniquement les secouristes et les urgentistes qui peuvent s’équiper en défibrillateurs. Tout le monde peut désormais utiliser un défibrillateur motorisé externe. De plus, l’appareil facile à utiliser.

Les établissements recevant du public doivent être équipés d’au moins un défibrillateur automatique

Selon l’article du code de la santé publique L.6311-1, les établissements recevant du public doivent disposer d’au moins un défibrillateur pour qu’une personne témoin de l’attaque cardiaque puisse effectuer les gestes de premiers secours en utilisant l’appareil et ainsi sauver la victime. L’existence d’un défibrillateur est notamment obligatoire dans les entreprises et les bureaux, dans les aéroports, les ports et les gares, ainsi que dans les espaces publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.